Donner avec coeur

Marion Martell se passionne pour la santé, plus précisément, la santé cardiaque des femmes. Il ne fait aucun doute que cette passion a grandement contribute à son leadership et à son bénévolat au Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

C’est cette passion pour la santé cardiaque des femmes et pour le travail au Centre canadien de santé cardiaque  pour les femmes qui l’ont inspirée à planifier un don testamentaire.

En tant qu’ancienne infirmière, Marion comprend les répercussions que la santé peut avoir sur la vie d’une personne. « J’ai toujours su que je ferais quelque chose de lié à la santé à ma retraite », nous confie Marion. Marion est  déterminée à aider les femmes à mieux comprendre leur propre santé cardiaque et à promouvoir les occasions de former, de sensibiliser et d’aider les femmes dans notre collectivité.

La santé cardiaque a été très présente dans la vie de Marion, et ce, de plusieurs façons. Son père a eu une chirurgie valvulaire à l’Institut de cardiologie dans les années 1990, puis en 2008, elle est elle-même devenue une patiente à l’Institut de cardiologie. Marion avait eu un blocage cardiaque complet. On a dû l’opérer et lui implanter un stimulateur cardiaque permanent. Sa première expérience en tant que patiente lui a fait mieux comprendre  l’importance de la santé cardiaque.

Au fil des ans, Marion participait de plus en plus aux programmes liés à la santé cardiaque des femmes. Elle est devenue membre du Comité consultative de défense de la santé cardiaque des femmes et a contribué à la création du programme de soutien par les pairs Femmes@Coeur (lancé en 2015 pour les femmes atteintes d’une maladie du coeur et dirigé par des femmes atteintes d’une maladie du coeur, ce programme offre de l’information, de la formation et du soutien). Elle est ensuite devenue l’une des dirigeantes de ce programme et continue d’y travailler en tant que dirigeante et ambassadrice de programme.

Marion participe également à la collecte de fonds pour l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. De 2009 à 2016, elle a coprésidé le Tournoi de golf « Robe rouge » Jeanne Fuller, qui appuie le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes et fait mieux connaître les maladies du coeur chez les femmes.

Le désir de Marion d’aider les femmes par le bénévolat et la défense de leurs intérêts l’a incitée à ne pas se limiter au bénévolat, mais à également donner ce qu’elle pouvait sur le plan financier.

Si la maladie du coeur a longtemps été considérée comme une « maladie d’homme », ce n’est plus le cas de nos jours. La maladie du coeur est l’une des principals causes de mortalité chez les Canadiennes. Bien que l’on effectue plus de travaux de recherche sur la santé cardiaque des femmes que jamais, il y a encore du travail à faire pour mieux comprendre la façon dont les maladies du coeur se manifestent chez les femmes.

« Il y a des lacunes dans la formation et la sensibilisation au sujet de la santé cardiaque des femmes », affirme Marion. « Lorsque j’ai décidé de planifier un don testamentaire, je l’ai fait pour aider à soutenir les nombreux programmes utiles et essentiels de l’Institut de cardiologie, y compris ceux offerts par le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes. »

Le don testamentaire de Marion lui donne la possibilité d’avoir une influence durable dans un domaine qui lui tient à coeur. « Je suis tout simplement heureuse d’apporter ma modeste contribution et de faire ce que je peux pour rappeler aux femmes que leur coeur me tient sincèrement à coeur », a-t-elle affirmé.

Un don testamentaire peut influencer la création de nouveaux programmes pour faire avancer les recherches d’aujourd’hui qui sont les traitements de demain.

Pour en savoir plus sur le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes, visitez le site https://cwhhc.ottawaheart.ca/fr.

Pour en savoir plus sur les dons testamentaires, communiquez avec notre équipe au 613-696-7252 ou à wjksociety@ottawaheart.ca.

1 thought on “Donner avec coeur

  1. Pingback: Legacy Giving – Anyone Can Make a Gift in Their Will. | University Of Ottawa Heart Institute Foundation

Laisser un commentaire